France Bleu / Interview with Pierre-Marie Gros

Pierre-Marie Gros : Cyril Dané, très fier de présenter la nouvelle mouture de Numii.

Cyril Dané : Numii est le premier indicateur de la santé au travail, issue de l’intelligence artificielle.

PMG : Autrement dit, un système de robots qui permet de traiter, de collecter toutes les données pour évaluer la pénibilité de chaque poste de travail.

CD : Nous avions une première version. Aujourd’hui, ce produit se décompose en plusieurs balises qui sont interconnectées, qui permet de générer cette première base de données sur le travail humain.

PMG : Plusieurs grands groupes se sont déjà montrés intéressés et c’est à leur contact lors du CES 2018 que cette nouvelle version a été mise au point. L’enjeu cette année pour Cyril Dané, c’est de vendre ce prototype.

CD : Notre ambition, c’est faire caisse de résonnance, trouver un financement pour pouvoir industrialiser notre produit. C’est principalement notre objectif du salon 2019.

PMG : D’où des dizaines de rencontres programmées jusqu’à vendredi. Il ne faut surtout pas se rater.

CD : Nous allons enchainer rendez-vous avec les investisseurs. C’est un vrai marathon, ça commence bien souvent à 5h du matin, et ça finit très tard, à minuit. Il faut être en forme surtout moralement, physiquement on y pensera après, une fois de retour à Bordeaux.

PMG : Et nous aurons réussi notre salon, conclut ce chef d’entreprise, si nous arrivons à établir des contacts avancés avec des fonds d’investissement, américains ou européens.